Mur végétaliséFaçades végétales

Faire du balcon un havre de paix

Un balcon est un luxe que tout le monde vivant en ville désire avoir. C’est un espace plus ou moins restreint donnant sur une façade et une vue de l’extérieur d’un appartement. Si vous en avez, profitez-en le plus possible en la décorant. Le plus part des cas, on l’aménage en y ajoutant de la verdure.

Un balcon à la déco personnalité

Tout d’abord, il faut penser au revêtement. Il faut penser à des matériaux qui peuvent résister au soleil comme à la pluie et au froid. A ce sujet, des caillebotis de bois ou du gazon synthétique figurent au premier rang. Ils sont à la fois abordables et résistants. Recouvrir de canisse le garde-corps apportera du romantisme à votre balcon. Créer un mur végétal sur un coté seulement satisferait ceux qui sont en mal de verdure. Une passiflore ou un jasmin étoilé sont des fleurs grimpantes qui grimperont aisément sur un treillage installé au préalable. Pour compléter le décor, des pots en terre cuite avec un arbuste comme l’olivier ou le laurier serait idéal.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les mobiliers d’un balcon

Avoir un balcon avec de la verdure est déjà bien mais s’y installer pour admirer et jouir d’un tel bout de paradis est encore mieux. Quoi de mieux que des mobiliers relaxants et confortables ! Cependant, il faut bien choisir les matériaux qui nécessitent le moins d’entretien. Il faut garder à l’esprit que ces mobiliers vont rester dehors toute l’année. Opter pour cela sur des matériaux chaleureux et solides comme le bois ou pourquoi pas des fibres de verre. Les fibres de verre ont l’avantage d’être modernes et légères à la fois, tout comme le métal. Pour couronner le tout, il ne reste que l’éclairage. Des spots éclairant les plantes ou des photophores avec des bougies créeront une ambiance intimiste au balcon.

Cela surprend toujours d’apprendre que l’air intérieur comporte de 5 à 10 fois plus d’éléments polluants qu’à l’extérieur; que 8 à 20% des cancers sont directement attribuables notamment à des facteurs environnementaux; et qu’en 20 ans, les maladies allergènes ont pris de l’ampleur au point de doubler.

 

 

 

 

|Contact |Reproduction interdite : Mur vegetalise.com